Concepts de base Cloud

Je me permets d’expliquer brièvement dans cet article les b.a-BA sur le Cloud.

Tout d’abord, nous utilisons tous régulièrement des services Cloud (parfois sans le savoir) lorsque nous sommes sur internet. Avant de citer quelques exemples il convient de décortiquer le Cloud et d’expliquer son fonctionnement.

Le Cloud est communément définit comme étant l’accès à des ressources informatiques partagées configurables via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service. Le Cloud comporte 5 caractéristiques principales qui doivent être respectées :

 

image1

 

L’accès via un réseau : les ressources Cloud doivent être consommées en passant par un réseau tel que la 4G de votre téléphone que vous utilisez pour vous connecter sur LinkedIn encore votre réseau d’entreprise lorsque vous vous connectez à votre messagerie Outlook ou Gmail.

Le partage de ressource : les ressources matérielles et même logicielles que vous utilisez peuvent être partagées entre plusieurs utilisateurs.

La facturation mesurée ou paiement à l’usage est l’un des points les plus attirants, et ce, particulièrement pour les personnes en quête d’innovation qui aiment tester des applications rapidement sur des environnements “jetables”. Ils peuvent ainsi créer des environnements complets de Proof of Concept (POC) pour quelques heures et ne payer que le forfait temps utilisé.

Une autre caractéristique forte du Cloud est l’élasticité des ressources. Cette dernière permet par exemple d’ajouter des machines virtuelles supplémentaires pour faire face à un pic de charge ponctuel en quelques clics. Ce type de fonctionnalités peut être très utile notamment lorsque les serveurs sont plus sollicités que d’habitude comme cela peut être le cas lors des soldes par exemple.

La dernière caractéristique du Cloud est la capacité de bénéficier de ressources à la demande : Pour faire simple, je commande, c’est déployé et je consomme.

Parlons maintenant des modèles de déploiement du Cloud. Ce dernier ne se résume évidemment pas qu’à la simple consommation de services à l’extérieur. En effet, les entreprises peuvent très bien créer leur propre Cloud privé dans leur Datacenter. Pour cela, il faut mettre en place les infrastructures et les solutions qui permettent de respecter les promesses de rapidité et de flexibilité qu’apporte le Cloud public. Par ailleurs, la mise en place du Cloud nécessite également une préparation et une formation des équipes à ce nouveau mode de fonctionnement car il n’est pas seulement axé sur des changements techniques mais aussi organisationnels.

Pour les principaux modèles de déploiement Cloud on retrouve :

image2

Cloud public qui est hébergé et géré par les fournisseurs de Cloud comme IBM Cloud, Amazon Web Services, Microsoft Azure, OVH, Google Cloud …etc.

Cloud privé ce modèle de déploiement est fait par des entreprises qui désirent héberger et/ou gérer leurs ressources dans leur Datacenter

Cloud dédié est « une forme de Cloud public » car hébergé à l’extérieur de l’entreprise mais avec des ressources entièrement dédiées à une entreprise donnée.

Cloud hybride, ce modèle permet d’avoir les deux modes de déploiement Cloud à savoir privé et public.

L’image ci-dessous présente quelques modèles de services Cloud : Infrastructures as Service (IaaS), Platform as Service (PaaS), Software as Service (SaaS) et les infrastructures traditionnelles qui etaient les premiers systèmes mis en place.

image3

 

Vous remarquerez que plus on avance dans le modèle de service fournit par les infrastructures Cloud moins le client/utilisateur a de choses à gérer.

Pour ceux qui ont du mal, l’image ci-dessous peut permettre une meilleure conceptualisation 😉

image4

source : https://medium.com/@pkerrison/pizza-as-a-service-2-0-5085cd4c365e

Pour finir, voici des exemples non exhaustifs de fournisseurs et de solutions Cloud par modèle de services.

IaaS: IBM Bluemix, Amazon Web Services, OVH, Microsoft Azure, Google Cloud Compute,etc.

PaaS : La plupart des fournisseurs du Cloud cités ci-dessus fournissent aussi des services de type plateforme, on peut rajouter à cette liste Heroku, etc.

SaaS : Gmail, Office 365, Verse, Salesforce, Service Now, etc.

Cette liste est non exhaustive et il existe d’autres modèles de services à connaître tels que : Container as a Service, Function as Service, Database as Service, Firewall as service, Load balancer as service, etc.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ces modèles faites le moi savoir en commentaire et je ferais un article sur le sujet 🙂

N’hésitez pas à me laisser vos remarques et commentaires en bas de la page 😉

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s